Bandeau  
LA DEMOCRATIE POUR ET PAR LES CITOYENS  
 

Actions des Politic Angels

Catégorie :Améliorer les services publics locaux

Tous les services publics sont potentiellement concerrnés, que ce soit pour leur organisation/ coût de fonctionnement, leur objet ou l'efficacité du service rendu. L'initiative OMBI, mise en place spontaménent par des communes au Canada, qui consiste à mesurer et comparer l'efficacité de plus de quinze services publics, donne une idée d'approche originale et très pertinente pour cibler ces améliorations.



Sous catégorie : Environnement - liste des actions

Pour l'instant nous avons commencé par une action pilote dans le domaine des déchets, où une économie de 1 milliard d'euros est accessible... Suite à nos analyses, à des courriers lui proposant des mesures ciblées, et à des communications dans le presse nationale,

Mme la ministre de l'environnement vient de nous inviter à la conseiller pour mettre en oeuvre nos idées avec elle. Un premier succès pour l'approche d'interpellation constructive des Politic Angels. Mais il y a loin de cet immense premier pas aux vraies économies, et déjà les personnes qui doivent prendre le relais traînent à ,nouveau des pieds. Nous savons où aller. Aidez-nous à y emmener les décideurs publics, comme Mme la ministre... En soutenant cette action d'un clic (voir les détails de l'action).

- Action: Améliorer la performance (notamment économique) des politiques locales d'élimination des déchets ménagers

Facebook

Sur cette question les Politic Angels ont construit un outil de diagnostic de la performance locale de la politique d'élimination des déchets ménagers. Grâce à lui ils ont diagnostiqué un gisement d'économies de l'ordre du milliard d'euros par an, et ils demandent aux pouvoirs publics de rendre disponible au public des données de performance ce qui, par la pression de la transparence, va permettre de mettre en oeuvre ces économies.

Comment allez-vous avoir de l'impact en soutenant cette action ? Très simplement : par l'envoi d'un mail que nous ferons, en votre nom, aux décideurs ci-dessous :

- Guy Geoffroy. Député de Seine-et-Marne, président de l'association des Ecomaires
- Gérard Miquel. Sénateur du Lot, vice-président du Groupe d’études sur la Gestion des déchets
- Pierre Hérisson. Sénateur de Haute-Savoie, Vice-président du Groupe d’études sur la Gestion des déchets
- Jacques Vernier. Maire de Douai, Président de la Commission d’harmonisation et de médiation des filières Déchets

 

Maintenant, entrons dans le détail de nos découvertes, et de ce que nous proposons !  

 

Les Politic Angels ont appliqué leur méthode d'évaluation de la performance des politiques d'éliminations des déchets à un premier groupe de plus de 170 territoires, couvrant plus de 20 millions d'habitants.

La base de données ainsi créée recense les caractéristiques démographiques des territoires, l'organisation de sa politique de d'élimination des déchets, et sa performance, en termes de volume de déchets par habitant, de coûts à la tonne, et de transparence de communication. Elle est accessible à tous, et elle est en cela unique en France.

La synthèse des données de la base montre l'extraordinaire hétéorogénéité des performances des territoires, et estime le potentiel d'économie entre 500 millions et 1 milliard d'euros par an. Cette inefficacité est profondément ancrée dans les habitudes de tous les gestionnaires. Une preuve flagrante : le Grenelle de l'environnement sur les déchets ne dit pas un mot sur les coûts.

L'objectif des Politic Angels est de faire cesser cette négligence en commençant par amener les gestionnaires à mesurer plus complètement leur performance et à la rendre publique.

L'ADEME, qui dispose d'une première base de données de performance, Sinoe, et refuse absolument de la partager avec les citoyens, est le contre exemple absolu selon nous. Les sénateurs et députés et maires en charge de ces questions dans les assemblées (les personnes à qui nous vous invitons à écrire), qui n'ont pas même accusé réception des demandes d'échange que nous leur avons faites, sont également atteints du même syndrôme.

Nous avions également demandé à Mme N Kosciusco-Morizet, ministre de l'environnement, de prendre des mesures pour obliger les territoires à ces mesures et à cette transparence. Elle vient de nous adresser un courrier pour nous indiquer son intérêt à travailler avec nous autour de nos propositions. Une première ouverture significative, dont nous mesurerons in fine la sincérité par la vitesse de mise en oeuvre. Après notre réponse immédiate proposant des actions très concrètes, M Bonis, son directeur de cabiner adjoint, restait hélas muet. Finalement, une relance de plus et les premiers courrlels "je soutiens" qui lui sont parvenus ont amené une réponse. En un mot : "on travaille déjà sur ces questions, à notre rythme, à notre main. On a lu vos idées spécifiques... Et puis l'enjeu n'est pas si important que cela mérite de mobiliser les citoyens comme  vous voulez le faire... Merci.".

Une belle leçon de langue de bois. Car cela n'est pas du tout la collaboration que nous proposions, ni celle que la ministre semblait avoir en tête. En pratique, avec cela, les économies ciblées ne verront jamais le jour. Nous vous invitons donc vivement à "soutenir l'action" pour changer cette mentalité et cette dynamique.   

Vous trouverez ci-dessous les options que nous vous offrons pour vous renseigner en détail sur les performances de votre territoire, ou sur la synthèse nationale. Vous pourrez alors, si votre territoire semble présenter un important potentiel d'amélioration et si vous souhaitez porter l'action d'amélioration locale, adhérer à notre mouvement et vous appuyer sur notre expérience dans dautres endroits :

Lire le rapport de synthèse

Chercher le profil de performance d'un territoire spécifique

Aider à compléter la base de données avec de nouveaux territoires ou de nouvelles années

Adhérer et rejoindre l'action





 

 

Retour à l'accueil